2023 – Strasbourg – Groupe scolaire Finkwiller

GROUPE SCOLAIRE FINKWILLER STRASBOURG – 2023

CARACTÉRISTIQUES

Maîtrise d’ouvrage Ville de Strasbourg

Type Restructuration, extension et mise en sécurité

Surface 1079 m² (extension) – 1283 m² (existant)

Montant 4 557 094 €HT

Livraison 2023

Equipe RHB, ECHOES, SIB ETUDES, SEDIME, SOLARES BAUEN, ID, ESSE, KUBLER, SAS BIM

Performance énergétique Extension : RT 2012 – 20% Existant : RT 2012 avec dispositif Climaxion

Programme 9 salles de classe élémentaire, 1 salle informatique, 1 salle d’évolution, 1 salle de lecture, restauration scolaire élémentaire et maternelle (451 repas/jour), office (liaison froide), cour d’école déminéralisée

BIM maquette études + chantier, niveau 2 LOD 350

Le projet d’extension de l’école du Finkwiller s’inscrit au cœur d’un contexte urbain hétérogène, marqué par des identités fortes. L’intervention se place dans le respect de ce patrimoine remarquable. L’extension, qui accueille un restaurant scolaire dédié aux sections maternelles et élémentaires, se greffe le long de la rue Finkwiller, à l’interface entre les deux écoles et en retrait du mur d’enceinte existant, mis en scène par le biais d’un patio. Le parti pris est celui de proposer une architecture de strates qui semble « émerger » depuis la cour. Elles se décalent successivement pour tisser un lien entre les deux écoles qui forment le groupe scolaire. L’expression architecturale se veut poreuse et largement végétalisée. Le programme se déploie au sein de cette gradation ; les salles de restauration sont implantées au RDC, elles disposent de vues diversifiées sur les espaces extérieurs. Au niveau R+1, un espace de foyer permet d’articuler l’école élémentaire existante avec l’extension, tout en générant des vues aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, grâce à la présence de doubles hauteurs. La salle d’évolution, constitue l’émergence du projet côté rue Finkwiller, ses activités sont mises en lumière par le biais de généreuses façades vitrées. Enfin, le préau a été pensé comme une interface entre la cour et l’espace intérieur et comme un élément de support accueillant une terrasse potagère accessible depuis la cour de l’école.

2017 – Strasbourg – Citadelle 2B – 14 logements

14 LOGEMENTS – ILOT CITADELLE 2B “LE MOKA” STRASBOURG – 2017

CARACTÉRISTIQUES

Maîtrise d’ouvrage Habitat de l’Ill

STRASBOURG DEUX RIVES

Type Construction neuve

Surface 992 m²

Livraison 2023

Montant 1 491 145 € HT

Equipe rhb | architectes (architecte mandataire), C2BI (économie et opc), SIB ETUDES (structure), SOLARES BAUEN (fluides et référent environnemental), ID (électricité et ssi)

Missions Base + EXE + OPC

Performance énergétique Effinergie +, Bbio RT2012-20% et Cepmax RT2012-30%, Niveau E2C1

Programme 14 logements en accession sociale : 4 T2, 3 T3, 7 T4, local vélo, atelier artisanal

Afin de profiter des qualités du site, les logements sont implantés dans un édifice simple et compact mis en valeur par les matériaux ; en partie basse le béton forme un socle qui vient ancrer  le bâtiment sur l’ancien môle Citadelle, tandis qu’en partie supérieure le bardage bois participe à l’écriture d’une nouvelle identité, à l’image des nouveaux enjeux du quartier de la ZAC des Deux Rives.

2018 – Reichstett – 64 logements

64 LOGEMENTS COLLECTIFS – NATUR’LODGE  REICHSTETT – 2018

Maîtrise d’ouvrage ICADE

Type Construction neuve

Surface 5 109 m² sdp + 4 160 m² d’aménagements extérieurs

Montant 7 945 104 €HT

Livraison 2023

Equipe rhb | architectes + GIES Architekten associés, MILOCHAU, ECHOES, GETTEC, INGENIERIE BOIS, ILLIOS, SOCOTEC

Missions  Base + suivi architectural

Performance énergétique RT2012-15%, E3C1, niveau passif sur besoins de chaleur

Programme 8 T2, 24 T3, 22 T4, 10 T5, espaces partagés, abri vélo, parking souterrain 111 places

BIM Maquette numérique archi IFC

Ce projet de construction s’inscrit au cœur de la ZAC « Les vergers de Saint-Michel » située au Nord de la ville de Reichstett. Implanté sur d’anciens vergers, la démarche de conception de l’ilot E vise à conserver le maximum de ces espaces verts. Ainsi, les 64 logements sont répartis dans 5 plots reliés par une coursive extérieure qui structure l’ilot suivant un axe Est-Ouest.

L’architecture se veut poreuse, la végétation vient s’infiltrer entre les volumes, permettant ainsi de proposer aux habitants des espaces extérieurs diversifiés et laissant les vues dégagées. Le jeu sur les pentes de toiture permet une transition douce avec les habitations présentes aux environs.

Afin de profiter des qualités de ce site largement végétalisé, tous les appartements disposent d’un espace extérieur privatif et d’une double orientation, la triple orientation étant privilégiée pour les plus grands d’entre eux. Un espace partagé est implanté au sein de l’espace verger constituant un véritable lieu de rencontres entre les habitants.

2022 – Faculté de Chimie – Amphithéâtre Ourisson

AMPHITHEATRE OURISSON FACULTE DE CHIMIE DE STRASBOURG – 2022

CARACTÉRISTIQUES

Phase Livré

MOA Université de Strasbourg

Equipe de MOE RHB (architecte mandataire et OPC), PROJEX (BET TCE)

Programme rénovation de l’amphithéâtre Ourisson, remplacement des centrales d’air du bloc amphithéâtres

Surface 4004 m²

Budget 1 696 073,06 €HT

La faculté de Chimie est l’un des équipements qui marque la composition du campus de l’Esplanade. Elle fait partie, avec l’actuelle INSA et la faculté de Droit, des premiers édifices à être achevés au début des années 1960. Elle se caractérise notamment par la présence d’une tour de 73 m de haut qui constitue un symbole fort de l’équipement et du campus.

L’intervention concerne l’extrémité Nord de la Faculté de Chimie, comprenant 3 amphithéâtres. Elle consiste au remplacement de l’ensemble des centrales de traitement d’air du bloc amphithéâtres ainsi qu’en la rénovation globale de l’amphithéâtre Ourisson.

L’enveloppe du volume est mise à nue, décapée, désamiantée. La matière existante est autant expression du projet que support de ce dernier. La structure en béton du plafond est révélée, participant au caractère architectural de l’espace par le rythme de ses poutraisons, la lecture de sa trame et de sa robustesse. Le mobilier existant est adapté et réemployé en bardage mural acoustique apportant relief aux murs latéraux. Le nouveau sol de teinte anthracite, associé au mobilier stratifié noir, réhausse le niveau bas de l’amphithéâtre, en contraste avec le béton et les organes techniques du plafond qui coiffent l’espace.

2022 – Strasbourg – INSA

INSA STRASBOURG – ECOLE D’ARCHITECTURE – 2022

CARACTÉRISTIQUES

Phase  Phase 1 : livraison 2022 – Phase 2 : chantier en cours | Extension et réhabilitation

MOA INSA de Strasbourg

Equipe de MOE

  • COSA (architecte mandataire)
  • rhb | architectes (architecte associé)
  • BMF (économie)
  • BATISERF (structure)
  • NICOLAS INGENIERIES (fluides, thermique, électricité, performance énergétique)

Programme Phase 1 : création de nouvelles liaisons avec l’existant, ateliers d’architecture, atelier de prototype, espaces de recherche, laboratoires, bureaux, toiture accessible – Phase 2: hall d’accueil, salle d’exposition, bureaux, espaces associatifs

Surface 9 600 m² : 2 200 m² (extension) – 1 100 m² (espaces extérieurs) – 6 300 m² (restructuration) –

Budget 18,4 M €HT dont 14,2M €HT phase 1

Photographies © Camille Gharbi

Photographies aériennes © Frederic Foels

L’INSA de Strasbourg est une école d’ingénieurs et d’architectes qui possèdent une grande variété de départements qui cohabitent dans des bâtiments hétéroclites. Nous proposons de formaliser les locaux de l’NSA de Strasbourg comme un processus de conception, à rebours depuis la vitrine de l’établissement jusqu’à l’expérimentation par la fabrication échelle 1:1 ; un mécanisme dont les rouages s’articulent exactement, dans le respect de l’histoire de cette institution et son lieu d’expression depuis plus d’un demi-siècle. Il s’agit de redonner une colonne vertébrale à l’école, proposer un dispositif structurant, mettre en valeur ses activités en rendant visible les ateliers et en exposant la production de l’école. L’ensemble des rénovations-constructions est conçu comme évolutif, aujourd’hui support, avec des salles de cours, de langue, ou tertiaires, ils pourront être laboratoires ou ateliers demain, s’adaptant aux évolutions des enseignements, des pôles de compétences.